Anne-Marie Lelièvre

Gains en capital: Des mesures fiscales qui pénalisent injustement des PME, rappellent la FCCQ et la CCCSOM

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

GAINS EN CAPITAL :
Des mesures fiscales qui pénalisent injustement des PME, rappellent la FCCQ et la CCCSOM

Montréal, le 12 juin 2024 – La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce Montréal Centre Sud Ouest (CCCSOM) expriment sa profonde déception relativement aux résultats du vote sur la motion présentée à la Chambre de communes, venant confirmer la décision du gouvernement fédéral quant à la hausse du taux d’inclusion des gains en capital aux fins de l’impôt des particuliers et des entreprises à 66,7%.

Pour la FCCQ et la CCSOM, cette augmentation présentée au dernier budget par la vice-première ministre Chrystia Freeland et effective au 25 juin, arrive au pire moment pour plusieurs entreprises. Des centaines de milliers d’entre elles au Québec et au Canada sont à planifier un transfert de propriété au cours des prochaines années. Pénaliser la vente d’actions et réduire les bénéfices escomptés de leur rachat pourrait provoquer des fermetures, voire des relocalisations selon la FCCQ.

Au Québec, la plus forte augmentation du nombre de transferts de propriété au cours des dernières années a justement été observée chez les entreprises ayant atteint une taille moyenne, souvent familiales. Celles-ci seront disproportionnellement touchées par la mesure proposée, puisque leurs propriétaires-dirigeants devront revoir leurs plans de retraite, tandis que les repreneurs potentiels devront revoir leurs calculs.

« Alors qu’il est impératif de moduler nos politiques fiscales de manière à relancer l’économie, stimuler l’investissement et la productivité des entreprises, assurer aux entrepreneurs un accès au financement, puis faciliter le transfert d’entreprises, une hausse de l’impôt sur les gains en capital va complètement dans le sens contraire. Que feront les ordres de gouvernement à présent pour atténuer les impacts économiques des récentes décisions fiscales, en particulier pour les PME ? », se questionne Philippe Noël, vice-président aux Affaires publiques et économiques de la FCCQ.

« Nous constatons que la très vaste majorité des experts ainsi que la communauté d’affaires que nous représentons se rejoignent. Cette hausse de l’imposition des gains en capital affectera négativement le calcul des coûts et bénéfices pour les entrepreneurs et les investisseurs, car ceux et celles qui ont le plus de succès en seront justement les plus désavantagés », a poursuivi M. Noël.

S’il est compréhensible qu’Ottawa cherche à accroître ses recettes fiscales afin de résorber un déficit budgétaire qui atteindrait pour 2023-2024 plus de 50 G$, selon la dernière revue financière du ministère des Finances, un contrôle plus serré des dépenses aurait été préférable. Il est vrai par ailleurs que des mesures compensatoires ont été prévues, dont l’augmentation et l’indexation des gains en capital admissibles à l’exonération cumulative pour la vente d’actions de petites entreprises, puis le nouvel Incitatif aux entrepreneurs canadiens. Cela n’aura toutefois d’effets qu’à la marge, tout en complexifiant davantage le régime fiscal.

« La décision d’Ottawa qui a été suivi par Québec, nuit à la fois la capacité financière et aux incitatifs dont disposent les entrepreneurs, mais aussi aux investisseurs souhaitant réinjecter les fruits d’une vente d’actions pour financer de nouveaux projets. Dans ce contexte, il est clair que l’innovation et la création de nouvelles entreprises pourraient être mises à mal, notamment par un resserrement supplémentaire à prévoir du côté de l’offre en capital de risque. Il faut dire que cette industrie se relève à peine du cycle négatif entamé en 2022, engendré notamment par la hausse des taux d’intérêt », a conclu Philippe Noël.

« La CCCSOM remet en question la décision du gouvernement fédéral et met en lumière l’urgence d’une politique fiscale plus éclairée et moins préjudiciable à l’entrepreneuriat. La menace de fermeture et de relocalisation de plusieurs entreprises, sans égard aux conséquences sociales et économiques, pointe du doigt l’insensibilité aux besoins économiques actuels du gouvernement » affirme Mme Anne-Marie Lelièvre, directrice générale de la CCCSOM.

À propos de la Chambre de commerce de Montréal Centre Sud Ouest

La Chambre de commerce de Montréal Centre Sud Ouest (CCCSOM) est un OBNL qui croit qu’en prenant soin de ses membres, elle veille à leur essor économique ainsi qu’au bien-être général de sa communauté d’affaires. Sa fierté est de voir les entreprises ou organisations de sa communauté rayonner et grandir. Sa mission est de doter la communauté d’affaires de son territoire d’un écosystème dynamique qui permet aux entreprises, organismes et travailleurs autonomes d’aller à la rencontre les uns des autres, de s’entraider, de prospérer et de rayonner. Elle est votre alliée pour voir grand!

À propos de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

Grâce à son vaste réseau de près de 120 chambres de commerce et plus de 1000 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 45 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

-30-

Renseignements :

Javier Garcia
Attaché de presse
Fédération des chambres de commerce du Québec
C. 438 408-3731 T. 514 844-9571 poste 3586
javier.garcia@fccq.ca

Magalie Roux
CCCSOM
Coordonnatrice aux communications et événements
438-403-8924
communication@cccsom.ca

 

 

Le Marathon BougeBouge de Verdun propulsé par la CCCSOM; Votre alliée pour voir grand!

Montréal, le 13 juillet 2022 – La Chambre de commerce de Montréal Centre Sud Ouest (CCCSOM) est fière et heureuse de présenter la 8e édition du Marathon BougeBouge de Verdun qui aura lieu le dimanche 11 septembre prochain. Ayant des distances adaptées à tous, soit de 1 km, 2 km, 5 km, 10 km, 21,1 km et 42,2 km, les parcours peuvent se compléter à la course ou à la marche. L’événement s’adresse à un public de tous les âges et tous les milieux et se veut rassembleur pour les familles, entreprises et organismes.

Du réseautage en plein air!
Lors de cet événement, la CCCSOM offrira aux entreprises et organismes ayant cumulé plus de dix (10) inscriptions, un espace dans la Zone CCCSOM. Une expérience de réseautage ludique, en plein air, dans le cadre d’une activité à caractère sportive. L’accès à la Zone CCCSOM sera accessible à tous! Tous sont invités à participer avec leurs familles, amis et collègues.

« À la CCCSOM, notre priorité est de prendre soin de nos membres et de notre communauté d’affaires. Nous offrons une approche à échelle humaine qui s’adresse à tous. Le Marathon BougeBouge de Verdun est pour nous l’occasion de faire d’une pierre deux coups en proposant aux participants issus de tous les milieux de venir pratiquer une activité sportive tout en créant de nouvelles connexions humaines. C’est une façon pour notre organisation de promouvoir de saines habitudes de vie ainsi que la conciliation travail-famille, mais surtout, qu’il est possible primordial en tant qu’employeur d’encourager le maintien de la santé physique et mentale des équipes de travail » souligne Anne-Marie Lelièvre, directrice générale de la CCCSOM.

 Déroulement de l’événement
Les départs des différentes distances seront lancés le 11 septembre, dès 8 h, au Quai 5160, à Verdun. Les participants pourront récupérer leurs dossards et sacs de participants les vendredi et samedi avant la course. Les heures et lieux seront communiqués aux participants préalablement. Les partenaires de l’événement seront sur place afin de communiquer de l’information et animer différents concours, tous avec l’objectif de valoriser la santé et un mode de vie actif.

Positivisme, innovation et résilience: Le message de BougeBouge
« La mission sociale de BougeBouge, c’est la lutte contre le décrochage physique. C’était notre raison d’être avant la pandémie et ce l’est encore plus maintenant. On a à cœur le bien-être de la population et c’est dans l’optique de transmettre des saines habitudes de vie à la communauté d’affaires, sachant que la santé mentale au travail et l’activité physique sont dépendantes l’une de l’autre, que BougeBouge est devenu partenaire avec la CCCSOM. », a déclaré Kathy Tremblay, directrice générale de BougeBouge et double Olympienne en triathlon.

À propos de la CCCSOM
La Chambre de commerce de Montréal Centre Sud Ouest un OBNL qui croit qu’en prenant soin de ses membres, elle veille à leur essor économique ainsi qu’au bien-être général de sa communauté d’affaires. Sa fierté est de voir les entreprises ou organisations de sa communauté rayonner et grandir. Sa mission est de doter la communauté d’affaires de son territoire d’un écosystème dynamique qui permet aux entreprises, organismes et travailleurs autonomes d’aller à la rencontre les uns des autres, de s’entraider, de prospérer et de rayonner. Elle est votre alliée pour voir grand!

À propos de BougeBouge
Ayant pour objectif de prévenir le décrochage physique auprès des adolescents, des jeunes familles et des retraités, BougeBouge est un organisme à but non lucratif qui encourage l’empowerment des communautés et qui rassemble les collectivités dans le cadre d’activités sportives.

Les chambres de commerce du Québec distribuent des trousses de tests rapides pour les PME

Montréal, le 10 mars 2022 – La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) donne le coup d’envoi à une nouvelle initiative de distribution de trousses de tests rapides aux petites et moyennes entreprises de toutes les régions du Québec. Les PME de moins de 200 employés qui sont intéressées doivent réserver leur trousse auprès de l’une des chambres de commerce participantes. Les trousses de dépistage ont été fournies par les gouvernements du Québec et du Canada, et sans frais pour les entreprises. L’objectif du programme est d’identifier rapidement les personnes infectées et, ainsi, réduire les risques d’éclosion.

Procédure pour les entreprises

Les PME peuvent communiquer avec leur chambre de commerce locale pour commander un approvisionnement gratuit de trousses qui équivaut à deux tests par employé par mois. Dans certaines régions, les chambres se sont regroupées pour éviter la multiplication des points de distribution, auquel cas les PME seront dirigées vers la chambre participante la plus proche.

Ensuite, des bénévoles ou des employés de la chambre prépareront les trousses afin qu’elles puissent être récupérées à un lieu précis, dans le respect des règles sanitaires en vigueur au Québec. Un représentant de chaque PME devra se rendre sur le site pour le ramassage initial.

Chaque personne testée pourra déclarer par la suite, son résultat sur la plateforme de déclaration du résultat d’un test rapide en suivant le lien suivant : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/tests-de-depistage/declaration-resultat-test-rapide

Si un dépistage donne un résultat positif pour la COVID-19, l’employé devra quitter le lieu de travail et suivre les recommandations de la Santé publique.

À noter que les entreprises de 200 employés et plus pourront continuer de s’approvisionner en tests rapides directement auprès du gouvernement du Québec, comme elles le font déjà en ce moment.

« Les tests rapides font partie des outils importants qui nous permettent d’assurer le retour des employés dans les milieux de travail en toute sécurité pour eux et pour leurs proches. Nous savons à quel point les employés ont hâte de retrouver leurs collègues en « présentiel », ce qui aidera aussi les commerces des centres-villes à retrouver leur clientèle. En tant que partenaires-clés des entreprises québécoises, nous sommes très fiers de voir le réseau des chambres de commerce du Québec se mobiliser pour assurer la distribution de trousses de tests rapides auprès des PME de toutes les régions du Québec, » a affirmé Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

« Avec le déconfinement qui s’amorce, il est important de poursuivre nos actions de prévention. Les nouvelles sont encourageantes et d’autres enjeux préoccupent la planète en ce moment. Mais n’oublions pas que le virus circule toujours et qu’il est primordial, pour les opérations des entreprises de Montréal Centre, Sud et Ouest d’éviter les éclosions. La CCISOM est fière de pouvoir outiller ses entreprises à mieux gérer le retour en présentiel » Anne-Marie Lelièvre, directrice générale.

À propos de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)

Grâce à son vaste réseau de 130 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 50 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant, concurrentiel et durable.

À propos de la Chambre de commerce et d’industrie du Sud-Ouest de Montréal (CCISOM)

La Chambre de commerce et d’industrie du Sud-Ouest de Montréal (CCISOM) est un organisme à but non lucratif, non partisan, qui favorise le commerce et l’industrie, stimule le développement civique et promeut le bien-être général de la communauté. Elle a pour mission de doter la communauté d’affaires de son territoire (8 arrondissements et 4 villes liées de l’Île de Montréal) d’un forum d’échanges, d’informations et de représentation. Elle contribue à la croissance économique et au succès de ses membres ainsi qu’à la défense et à la promotion de leurs intérêts.

La tournée des régions sur l’économie circulaire se poursuit à Montréal!

« Accélérer le passage du Québec à l’économie circulaire »

Montréal, 13 décembre 2021 — En collaboration avec le Centre d’études et de recherches intersectorielles en économie circulaire de l’École de technologie supérieure (CERIEC/ÉTS), la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) poursuit sa grande tournée des régions du Québec sur le thème de l’économie circulaire, une initiative rendue possible grâce au soutien financier de Développement Économique Canada (DEC) pour les régions du Québec et du Mouvement Desjardins.

Après avoir visité 8 régions, le parcours de formation virtuel destiné aux entreprises sera offert dans chacune des 9 dernières régions du Québec par l’entremise du réseau de chambres de commerce de la FCCQ. Ainsi, les entreprises de partout au Québec bénéficieront de conseils pratiques et d’outils pour accélérer le passage du Québec à l’économie circulaire.

  • La formation initiale de la seconde cohorte, commune aux 9 prochaines régions, dont Montréal, se tiendra en virtuel le 20 janvier 2022 : détails et inscription ici.
  • L’atelier régional pour Montréal se tiendra en format virtuel également, le 3 février 2021 de 9 h à 12 h : détails et inscription ici.

Pour maximiser les retombées de cette initiative, la FCCQ et le CERIEC sont heureux de pouvoir compter sur l’implication de partenaires déjà très actifs sur le terrain : RECYC-QUÉBEC, le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI) et le réseau Synergie Québec, le Réseau des SADC et CAE, le Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD), coordonnateur national du Fonds Écoleader.

À la suite d’une première formation assurée par ces partenaires experts, les dirigeants d’entreprises et leurs équipes pourront participer à une série d’ateliers animés par le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI) impliquant des intervenants issus de chacune des régions rencontrées. Les participants disposeront aussi d’informations concrètes sur le soutien financier et technique existant, ainsi que sur les solutions d’accompagnement à leur disposition dans leurs régions. En fin de parcours, les participants pourront également bénéficier d’opportunités de maillages entre les porteurs d’initiatives (entreprises) et les intervenants locaux (accompagnateurs).

 Citations

« Je suis très fier de cette première cohorte et de la réponse des entrepreneurs québécois, résolument déterminés à adopter ce modèle d’avenir. L’économie québécoise est circulaire à 3,5 %, le potentiel est donc immense! Notre tissu économique offre de nombreuses possibilités pour passer à une économie circulaire. En allant à la rencontre des entrepreneurs de toutes les régions du Québec c’est un pas de plus vers une économie plus verte, plus durable et résiliente face aux crises futures » – Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

« L’économie circulaire propose plusieurs stratégies aux organisations pour relever leur défi d’en arriver à une utilisation plus responsable et plus efficiente de leurs ressources, tout en réduisant les impacts environnementaux de leurs activités. Cette tournée est donc une formidable occasion d’outiller davantage les entrepreneurs et les professionnels, de même que d’en savoir plus sur leurs besoins concrets pour perfectionner leur accompagnement et leur transition » – Daniel Normandin, directeur du CERIEC.

– 30 –

 

 

 

 

GALA UNIO 2021 – 10e anniversaire | « Rallumons les étoiles »

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

 GALA UNIO 2021
10e anniversaire | « Rallumons les étoiles »

LaSalle, le 2 août 2021 – La Chambre de commerce et d’industries du Sud-Ouest de Montréal (CCISOM) est fière de présenter la 10e édition du Gala UNIO sous le thème « Rallumons les étoiles ». Événement d’envergure de la CCISOM, le Gala UNIO vise à réunir la communauté d’affaires de son territoire, afin de célébrer les entreprises, les commerces, les organismes, les entrepreneurs et les industries qui contribuent, chacun à leur façon, au développement économique et social. Les lauréats de l’édition 2021 seront dévoilés lors d’une soirée unique le 1er décembre prochain.

« RALLUMONS LES ÉTOILES »
C’est dans une ambiance très festive que le 10e Gala UNIO sera célébré. L’année 2020-2021 n’ayant pas été de tout repos, la CCISOM souhaite mettre de l’avant les succès, aussi petits soient-ils, reconnaitre la résilience, récompenser le dévouement, honorer la persévérance et, surtout, semer l’espoir. Qu’il s’agisse d’entreprises, d’organismes, d’employés, de bénévoles ou de citoyens engagés, nous souhaitons rallumer les étoiles dans les yeux de tous ceux qui, depuis des mois, ont combattu l’ennemi invisible de toutes sortes de façons. Certains ont perdu la bataille, d’autres tentent toujours de survivre tandis que certains ont connu un essor incroyable. Peu importe leur réalité, tous méritent d’être reconnus, et c’est ce que nous souhaitons faire grâce au Gala UNIO – 10e anniversaire | « Rallumons les étoiles ».

NOUVEAUTÉ : UN PRIX UNIO À LA MÉMOIRE DE SŒUR MADELEINE JUNEAU, PRÉSENTÉ PAR PME MTL
Le Prix Sœur Juneau sera remis à une personnalité féminine s’étant distinguée par ses compétences entrepreneuriales, par ses réalisations d’affaires ainsi que par son implication sociale. « Madeleine Juneau était une femme d’affaires très engagée dans sa communauté, notamment dans l’écosystème entrepreneurial du Grand Sud-Ouest montréalais. PME MTL a aujourd’hui la volonté d’honorer son travail remarquable et son implication sans borne, en décernant le prix Sœur Juneau qui reconnait le succès entrepreneurial, la persévérance, le dévouement et les actions sociales d’une entrepreneure. », indique Marie-Claude Dauray, directrice générale de PME MTL Grand Sud-Ouest, qui commandite le prix conjointement avec PME MTL Centre-Ville.

DES CHANGEMENTS DANS LES CATÉGORIES
« Afin de mieux représenter le milieu des arts, de la culture, de l’événementiel et de l’industrie touristique de notre territoire, nous avons choisi de séparer la catégorie Arts, culture & événements en deux catégories distinctes, soient Art & Culture ainsi qu’Événements et industrie touristique. Ce changement nous permettra de reconnaître et de célébrer plus d’entreprises et d’organismes. », explique Anne-Marie Lelièvre, directrice générale de la CCISOM.

RÉFÉRENCEMENT, DÉPÔT DE CANDIDATURES ET SÉLECTION DES FINALISTES
Dès le 2 août, les gens d’affaires et la communauté sont invités à recommander  des entreprises, des organismes et des individus s’étant démarqués dans l’une des catégories présentées, à l’aide du formulaire en ligne Les dépôts de candidatures seront acceptés du 9 août au 15 octobre, et l’analyse des candidatures ainsi que la sélection des finalistes se dérouleront du 18 octobre au 11 novembre. Les cahiers de candidatures seront disponibles en ligne dès le 9 août.

CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DU SUD-OUEST DE MONTRÉAL
La Chambre de commerce et d’industrie du Sud-Ouest de Montréal (CCISOM) est un organisme à but non lucratif, non partisan, qui favorise le commerce et l’industrie, stimule le développement civique et promeut le bien-être général de la communauté. Elle a pour mission de doter la communauté d’affaires de son territoire d’un forum d’échanges, d’informations et de représentation. Elle contribue à la croissance économique et au succès de ses membres ainsi qu’à la défense et à la promotion de leurs intérêts.

PME MTL
PME MTL, le réseau de soutien aux entreprises de la Ville de Montréal, a pour mission d’offrir un ensemble de services professionnels accessibles aux entrepreneurs privés et d’économie sociale situés sur l’île de Montréal. Acteurs de premier plan dans le soutien au démarrage et à la croissance des PME, les experts de PME MTL accompagnent les entrepreneurs par leurs conseils en gestion et l’octroi de financement.

-30-

En Mouvement pour la relance socioéconomique du Québec

 La FCCQ et Desjardins et la CCISOM lancent la tournée
En Mouvement pour la relance socioéconomique du Québec

 Montréal, le 13 octobre 2020 — Alors que la communauté des affaires se remet graduellement des défis considérables provoqués par la pandémie de la COVID-19, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et le Mouvement Desjardins et la Chambre de commerce et d’industrie du Sud-Ouest de Montréal (CCISOM) s’associent pour lancer la tournée En Mouvement pour la relance socioéconomique. Au cours de l’automne, des rendez-vous virtuels rassembleront près de 130 chambres de commerce de partout au Québec dans l’objectif d’échanger avec les acteurs du terrain sur les réalités régionales dans un contexte de reprise économique. Des portraits économiques régionaux permettront d’appuyer les discussions sur des données et perspectives récentes pour chaque milieu visité.

« Voilà maintenant 120 ans que le Mouvement Desjardins accompagne les entrepreneurs et les gens d’affaires. Nous sommes privilégiés de contribuer au développement socioéconomique du Québec à leurs côtés. Dans le contexte de la pandémie, la résilience dont ils ont fait preuve et leur détermination à maintenir des emplois dans leurs régions nous inspirent depuis le début. Lors de cette tournée, nous souhaitons entendre les entrepreneurs et les gens d’affaires sur leurs défis afin de mettre à leur disposition des outils dont ils ont besoin dans leurs prises de décisions quotidiennes » a ajouté Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins.

« Nous sommes très fiers de nous associer au Mouvement Desjardins pour aller à la rencontre des entrepreneurs et gens d’affaires du Québec en cette période difficile pour les entreprises d’ici. Nous sommes heureux de les rassembler, avec la collaboration de nos chambres de commerce ambassadrices, pour discuter des perspectives et des occasions d’affaires qui se présentent à eux dans leurs milieux », a déclaré Charles Milliard, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

« C’est avec un immense honneur que nous nous associons au Mouvement Desjardins et à la FCCQ pour le lancement de La tournée en Mouvement pour la relance socio-économique.  En tant que chambre de commerce partenaire, nous donnons la possibilité au milieu des affaires de notre milieu d’échanger et de dresser un portrait précis des nombreux enjeux régionaux liés à la reprise économique connu présentement », a ajouté Anne-Marie Lelièvre, directrice générale de la CCISOM.

Des données actuelles au service des entreprises
Afin d’outiller les dirigeants à prendre des décisions d’affaires éclairées pour l’avenir de leur entreprise, La FCCQ et Desjardins la CCISOM dévoileront le résultat d’études régionales tout juste réalisées pour la tournée. Des points de vue économiques régionaux, élaborés par les économistes de Desjardins, seront présentés en s’appuyant sur des données sectorielles propres aux territoires concernés.

Cette tournée sera également l’occasion pour la Fédération des chambres de commerce du Québec de présenter son tout nouvel outil d’analyse économique régionale : l’Observatoire FCCQ. Au moyen de sondages effectués sur le terrain, l’Observatoire FCCQ permettra de recueillir des données précises et à jour et de connaître la perception des entrepreneurs sur la situation économique de leur région. Cet outil permettra également de recenser les impacts économiques régionaux de la crise de la COVID-19 dans les entreprises et organisations québécoises.

Des discussions concrètes avec des entrepreneurs reconnus
Chaque événement permettra également de rassembler un panel d’entrepreneurs connus et reconnus dans leur région qui viendront commenter les données d’un sondage régional réalisé par le biais de l’Observatoire FCCQ. Les discussions, animées par le réputé analyste économique du réseau Cogeco, François Gagnon, permettront d’approfondir les constats tout en faisant écho à la réalité des entrepreneurs et des gens d’affaires du milieu.

L’évènement dans la région de Montréal aura lieu le 30 novembre à 12 h 30, en mode virtuel.

Pour plus d’information, suivez les pages Facebook de Desjardins et de la FCCQ ou visitez le www.fccq.ca.

À propos de la CCISOM
La Chambre de commerce et d’industrie du Sud-Ouest de Montréal (CCISOM) est un organisme à but non lucratif, non partisan, qui favorise le commerce et l’industrie, stimule le développement civique et promeut le bien-être général de la communauté. Elle a pour mission de doter la communauté d’affaires de son territoire d’un forum d’échanges, d’informations et de représentation. Elle contribue à la croissance économique et au succès de ses membres ainsi qu’à la défense et à la promotion de leurs intérêts. Elle agit à titre de porte-parole du milieu des affaires de son territoire se voulant un lieu de référence pour l’information stratégique en développement économique local et régional. Finalement, elle collabore avec les acteurs économiques de son territoire afin de favoriser et faciliter la réalisation de divers projets de développement, d’expansion et de modernisation des entreprises.

À propos de la FCCQ
Grâce à son vaste réseau de 130 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 50 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

 À propos du Mouvement Desjardins
Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif au Canada et le sixième au monde, avec un actif de 349,9 milliards de dollars. Il figure parmi les 100 meilleurs employeurs au Canada selon le palmarès établi par Mediacorp. Pour répondre aux besoins diversifiés de ses membres et de ses clients, particuliers comme entreprises, sa gamme complète de produits et de services est offerte par son vaste réseau de points de service, ses plateformes virtuelles et ses filiales présentes à l’échelle canadienne. Figurant parmi les institutions bancaires les plus solides au monde selon le magazine The Banker, Desjardins affiche des ratios de capital et des cotes de crédit parmi les meilleurs de l’industrie.

Activités